Nouvelles

Feu… l’édifice Robillard (1889-2016)

Catégories : Nouvelles

L’édifice Robillard en 2013, après la construction de l’édifice voisin sans qualité et sa restauration. (Photo : Bernard Vallée)

Un précieux édifice patrimonial du boulevard St-Laurent est en train d’être détruit par le feu. Une architecture remarquable de 1889 (architectes Daouste et Gendron), un édifice historique qui a été la théâtre de la première projection cinématographique en 1896. Un édifice majeur de notre patrimoine bâti et de notre patrimoine immatériel qui n’a pourtant jamais bénéficié d’une reconnaissance par une classification provinciale ou d’une citation municipale comme immeuble patrimonial ! Qui n’a non plus jamais été marqué par une plaque commémorative ! En piètre état pendant des décennies, sa façade a été rénovée il y a quelques années, mais restait vacant, boutiques et portes du rez-de-chaussée barricadés. La Ville avait autorisé la construction à côté d’un horrible édifice de béton au volume disproportionné, montrant l’indifférence et le mépris pour ce patrimoine. Chaque fois que je passais devant lors des visites guidées que j’anime sur la Main, je partageais mon inquiétude sur la pérennité de l’édifice. Plus encore que la tristesse de voir ce patrimoine devenir cendres, c’est la colère qui domine chez moi aujourd’hui.
Bernard Vallée, 17 novembre 2016
 

Un peu d’histoire :

 

Édifice Robillard, 1921. Archives de Montréal, VM-Y_1P018

Édifice Robillard, 1921. Archives de Montréal, VM-Y_1P018

1889. Construction d’un édifice commercial, l’Édifice Robillard.
Édifice construit en 1889; architectes Daoust et Gendron. « La façade de style romano-byzantin, en pierre de taille grise des vieilles carrières de Montréal, présente deux immenses arches en plein ceintre dans lesquelles tiennent place le rez-de-chaussée et les deux premiers étages… Les piliers, chapiteaux, entablements seront en pierre guillochées et sculptées, les claveaux alternant avec une pierre piquée et une layée; colonnettes torses, etc., le tout sera surmontée d’une large corniche en métal ouvragé… Les entrées des magasins seront en marbre rouge et les planchers en marquetterie…» (Le Prix Courant, 20 septembre 1889).
1891. Installation du Gaiety Museum et Teatorium.
Un des plus vieux théâtres commercial de Montréal dont l’immeuble était encore existant jusqu’à l’incendie de novembre 2016.
1895. Installation du Palace Theater.
C’est là, le 27 juin 1896, qu’a eu lieu la première présentation au Canada en salle de l’invention des frères Lumière, le Cinématographe (6 mois après la présentation au Grand Café à Paris et 2 jours avant celle de New York !).
Louis Minier et Louis Pupier, employés de la firme Lumière présentent «l’Arrivée du train en gare de La Ciotat», «la Sortie du port», «Voltiges de cavalerie», etc. Ces premières projections semblent avoir eu un succès considérable, comme dans les autres pays.
1897. Installation du Cinématographe Lumière.
Le premier scope au Canada, mais la piètre qualité technique des projections détourna au tout début le public de cet art encore très jeune. Il grandit pourtant très vite.
1898-1903. Ulrich Dubreuil, tailleur.
1933-1937. Hôtel Commodore.
1933-1941. Nick’s Pool Room.
1938. Gayety House.
1950-1960. B & C Furniture Exchange.
1954-1976. Saint John’s Café.
1972-1976. Café Le Saguenay. Bar-salon et streap-teases de travestis.
Plus récemment : divers importateurs et grossistes d’électronique, etc.
Restauration de la façade de l’édifice (vers 2012)
Puis… édifice vacant.
L'édifice Robillard en 2009, avant la construction de l'édifice voisin et avant la restauration e la façade. (Photo : Bernard Vallée)

L’édifice Robillard en 2009, avant la construction de l’édifice voisin et avant la restauration e la façade. (Photo : Bernard Vallée)

 

L'édifice Robillard en 2009, avant la construction de l'édifice voisin et avant la restauration e la façade. (Photo : Bernard Vallée)

L’édifice Robillard en 2009, avant la construction de l’édifice voisin et avant la restauration e la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Chapiteau d'un pilastre de l'édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Chapiteau d’un pilastre de l’édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Couronnement de l'édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Couronnement de l’édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Fenêtre en saillie de la façade de l'édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Fenêtre en saillie de la façade de l’édifice Robillard en 2009, avant restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

L'édifice Robillard en 2013, après la construction de l'édifice voisin sans qualité et la restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

L’édifice Robillard en 2013, après la construction de l’édifice voisin sans qualité et la restauration de la façade. (Photo : Bernard Vallée)

Détails de la façade de l'édifice Robillard en 2013, (Photo : Bernard Vallée)

Détails de la façade de l’édifice Robillard en 2013, (Photo : Bernard Vallée)

Chapiteau d'un pilastre de l'édifice Robillard en 2013, (Photo : Bernard Vallée)

Chapiteau d’un pilastre de l’édifice Robillard en 2013, (Photo : Bernard Vallée)

 

Incendie de l'édifice Robillard, 17 novembre 2016. (Photo : Maxime Deland, Agence QMI)

Incendie de l’édifice Robillard, 17 novembre 2016. (Photo : Maxime Deland, Agence QMI)

 

Incendie de l'édifice Robillard, 17 novembre 2016.

Incendie de l’édifice Robillard, 17 novembre 2016.

Visit Us On FacebookCheck Our Feed