Nouvelles

Portée disparue : l’asile de la Providence (1842-1963)

Catégories : Nouvelles

Rue Sainte-Catherine vers l'est à l'intersection de la rue Saint-Denis (et non de la rue Berri), après 1916. Archives de la Ville de Montréal (VM98-Y_5P025).

Cette photo prise à une date inconnue, après 1916, nous montre la rue Sainte-Catherine vers l’est à partir de la rue Saint-Denis. (L’intersection est identifiée à tort par les Archives de la Ville comme étant celle de la rue Berri, mais la comparaison avec la photo 3 ci-dessous montre que cela n’est pas possible). Le côté nord de la rue Sainte-Catherine a été profondément modifié depuis le jour où l’on a pris cette photo : aujourd’hui l’espace est occupé principalement par l’UQAM et le parc Émilie-Gamelin. Quel est le bâtiment de pierre au toit en pente qu’on voit tout au fond de la photo ? C’est l’Asile de la Providence, hospice pour les personnes démunies érigé par les Sœurs de la Providence en 1842 à l’angle des rues Sainte-Catherine et Saint-Hubert. On le voit mieux ici sur une photo de 1890 :

Asile de la Providence vers 1890 (Musée McCord)

L’Asile de la Providence ainsi que l’ensemble des bâtiments de l’îlot Sainte-Catherine – Saint-Hubert – De Maisonneuve – Berri ont été démolis en 1963 dans une opération qu’on dit toujours être liée à la construction du métro, mais dont le sens pour nous reste à élucider (car enfin, on a quand même construit toutes les autres stations de métro sans démolir ce qui se trouvait au-dessus). La démolition de l’îlot est documentée dans un ensemble saisissant de 22 photos disponibles sur le site des Archives de la Ville de Montréal, dont nous extrayons celle-ci :

Asile de la Providence en voie de démolition, octobre 1963. Archives de la Ville de Montréal VM94-C291-08.

Ici on se trouve réellement à l’intersection des rues Sainte-Catherine et Berri, on regarde vers l’est et on voit l’Asile étrangement privé de son toit. Pour voir les photos de la démolition de l’îlot (expérience fascinante en ce qu’on découvre l’apparence de l’endroit en 1963, et en même temps affligeante et déroutante), vous pouvez consulter le dossier de démolition aux Archives de la Ville sous la cote CA M001 VM 094-Y-1-03-D0291.

Et pour en savoir plus sur l’îlot du parc Émilie-Gamelin et quelques autres sites, rendez-vous à 13 h le dimanche 17 août au circuit guidé de Montréal Explorations, Portés disparus : lieux anéantis, bâtiments perdus !

 

Visit Us On FacebookCheck Our Feed