Quand le Plateau était vert : vergers et jardins de plaisir de la Côte-à-Baron

  • 13:30
  • Départ : métro Place-des-Arts, sortie UQAM, 155, avenue du Président-Kennedy

Quand le Plateau était vert :

vergers et jardins de plaisir de la Côte-à-Baron  

(visite à pied)

Jardin de la résidence H. Gault, vers 1860-1870. Musée McCord, II-66988.0.

Jardin de la résidence H. Gault, vers 1860-1870. Musée McCord, II-66988.0.

Au moment où des citoyennes et des citoyens se mobilisent pour protéger et mettre en valeur les derniers espaces non encore construits et où d’autres développent des projets d’agriculture urbaine, ce circuit nous emmène au début du 19e siècle, où ce qui est aujourd’hui un des secteurs les plus densément peuplés de la région métropolitaine était une verdoyante campagne au flanc du mont Royal et au sud du plateau attenant, au bord de la dénivellation occupée aujourd’hui par la rue Sherbrooke, près du boulevard Saint-Laurent.

Cette Côte-à-Baron bien exposée était couverte de vergers et de pépinières au milieu desquelles de riches Montréalais établissaient leurs villas cossues et leurs jardins d’agrément avec vue sur le fleuve et sur les Montérégiennes. C’est là aussi qu’un ambitieux horticulteur et promoteur de spectacles, Joseph-Édouard Guilbault, établit trois de ses célèbres jardins botaniques où les Montréalaises et les Montréalais découvraient autant des plantes rares que des animaux exotiques et des attractions spectaculaires.

Un circuit qui lève l’asphalte sur le passé bucolique et festif du sud du Plateau-Mont-Royal. Un circuit qui fait aussi découvrir un extraordinaire espace vert directement venu du 19e siècle.

 


Circuit à pied.  Coût : 10 $.
Durée : 3 h 30 ; animateur : Bernard Vallée.


Visit Us On FacebookCheck Our Feed